DEUXIEME SEMAINE AFRICAINE DE LA MICROFINANCE (SAM)

  • Imprimer
Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

La deuxième SAM s’est tenue du 29 juin au 3 juillet 2015 à Dakar au Sénégal. L’objectif de la SAM est de réunir, une fois par an, tous les acteurs de la Microfinance en Afrique et faire des économies d’échelle des organisateurs (ADA, AFMIN, AMT, la

Coopération Luxembourgeoise, AFRACA et MAIN).

Plus de 530 personnes ont participé à ce grand forum africain qui avait pour thème : «Innover pour accélérer la finance rurale en Afrique », dont la cérémonie d’ouverture a été placée sous l’égide de M. Moustapha DIOP, Ministre Délégué auprès du Ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfance, Chargé de la Microfinance et de l’Economie Solidaire.

La semaine a été ainsi organisée :

  • Le 29 juin et le 3 juillet 2015, en évènements parallèles : Conseils d’Administration (CA) et Assemblées Générales (AG) des réseaux ; ateliers de formation spécifiques; forum des partenaires, etc…
  • Le 30 juin et le 1er juillet 2015 : Conférence sur la finance rurale : après la cérémonie d’ouverture, des sessions plénières et des sessions parallèles ont été tenues ;
  • Le 2 juillet 2015 : foire aux investisseurs (le rendez-vous des offreurs et demandeurs de financements) et le salon de l’innovation (de nouvelles technologies).

Les AG des réseaux dont la CAPPED fait partis se sont tenues respectivement le 29 juin 2015 pour AMT et le 3 juillet 2015, pour le MAIN.

Après la revue des documents statutaires et habituels, les deux réseaux ont renouvelé leur instance de gouvernance, par l’élection des nouveaux membres. La CAPPED, par sa Directrice, a intégré le CA du MAIN, dont le siège est à Lomé (Togo), pour un mandat de trois (3) ans.

A titre de rappel, le MAIN est un réseau créé en 1995 ayant pour mission de renforcer les capacités de ses membres par des formations diplômantes et thématiques, des visites d’échanges d’expérience (Sud-Sud), des publications (Newsletter et revues) et du lobbying auprès des autorités. Il comprend 77 membres (de 23 pays) qui sont des IMF (84%), des Associations Professionnelles de Microfinance, des banques et des investisseurs sociaux.